Honoré DAUMIER, - Vas-tu taire aves Cocoricos ... c'est bien la peine de venir à la campagne pour dormir tranquillement ... Je suis tous les jours à trois heures du matin ... je dormais mieux à Paris, même du vivant de ma femme! Enlarge 1 /1

Honoré DAUMIER

France 1808 – 1879

- Vas-tu taire aves Cocoricos ... c'est bien la peine de venir à la campagne pour dormir tranquillement ... Je suis tous les jours à trois heures du matin ... je dormais mieux à Paris, même du vivant de ma femme! [No.34: from Les Pastorales (numbered in plate 827)] 1845-46 Description: plate 34 Les Pastorales originally published in Le Charivari ? 1945 republished in Album comiques
Materials & Technique: prints, planographic lithograph Acknowledgement: Purchased 1984
Accession No: NGA 84.2006.9